Vers une revalorisation du forfait patientèle médecin traitant

Publié le 15 mars 2024


L’assurance maladie et les syndicats de médecins libéraux ont poursuivi, le 14 mars 2024, la négociation visant à revaloriser les tarifs des consultations médicales.

Après avoir proposé, début février, une première série de revalorisations dont celle visant à porter le prix de la consultation de généraliste à 30€ (lire KPS du 29 février 2024), L’assurance maladie a présenté, cette fois-ci, de nouvelles revalorisations tarifaires ciblées pour certaines consultations longues et complexes, telles que celles facturées aux patients handicapés ou âgés de plus de 80 ans, portées à 60€ en cas de sortie d’hospitalisation par exemple.

En parallèle, l’assurance maladie propose de revaloriser le forfait patientèle médecin traitant (FPMT), financé à 30% p                ar les complémentaires, en prenant uniquement en compte les patients vus dans les 2 ans (et non plus dans l’année). Ce forfait pourrait ainsi atteindre 100€ (au lieu de 70€) pour un patient atteint d’une affection de longue durée (ALD) âgé d’au moins 80 ans et 55€ (au lieu de 46€) pour les patients âgés non-ALD et pour les patients en ALD de moins de 80 ans. Le FPMT serait valorisé à hauteur de 10€ pour les patients éligibles à la complémentaire santé solidaire (C2S).

Les médecins qui accepteraient d’effectuer des soins non programmés (hors téléconsultations) entre 19 et 21 heures bénéficieraient d’une rémunération complémentaire de 20€.

En contrepartie, les médecins seraient incités à s’engager à respecter une série d’objectifs en termes d’accès aux soins et notamment de suivi des patients en ALD, d’augmentation de la taille de la patientèle, de réduction des délais d’accès aux spécialistes par exemple. Le respect de ces engagements serait vérifié, non pas individuellement, mais collégialement dans le cadre d’un Observatoire.

La prochaine séance de négociation multilatérale devrait se tenir le 28 mars ou le 4 avril prochain.