Moins d’une entreprise sur deux dispose d’un DUERP à jour

Publié le 22 mars 2024


La Dares a publié, le 21 mars 2024, une étude sur la façon dont les employeurs préviennent les risques professionnels.

Depuis 2001, les entreprises doivent lister les risques – physiques et psychosociaux – inhérens à leur activité dans un document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP). Or, en 2019, En 2019, seuls 46% des établissements employant 72% des salariés déclarent avoir leur DUERP à jour, c’est-à-dire rédigé ou actualisé au cours des douze derniers mois. Si 91% des entreprises de plus de 250 salariés remplissent cette obligation, ce n’est encore le cas que de 41% de celles de moins de 10 salariés. Les secteurs de l’industrie et la construction, dont les salariés sont les plus exposés aux risques physiques), font partie de ceux où la documentation des risques est plus répandue.

En 2019, 52% des établissements effectuent au moins une action de prévention contre les risques physiques au cours des douze derniers mois et 33% au moins une action contre les risques psychosociaux au cours des trois dernières années.