Téléconsultation : au 1er octobre 2022, retour au cofinancement

Publié le 03 octobre 2022


Le gouvernement n’a pas prorogé au-delà du 30 septembre 2022, le dispositif exceptionnel de prise en charge à 100% par l’assurance maladie des téléconsultations.

Ce dispositif avait été mis en place dès le début de la crise sanitaire, en avril 2020, afin de faire face aux conséquences de la pandémie de Covid-19. Confronté à la reprise épidémique au début de l’année puis à la nécessité de soulager les urgences hospitalières cet été, le gouvernement avait prolongé cette prise en charge à 100% par l’assurance maladie, d’abord jusqu’au 31 juillet, puis jusqu’au 30 septembre 2022. En conséquence, le retour à un cofinancement des téléconsultations par les assureurs complémentaires a repris à compter du 1Er octobre 2022, conformément aux modalités définies à l’avenant n°9 signé entre l’assurance maladie et les syndicats de médecins libéraux (lire KPS du 10 janvier 2022).

Après la ruée du printemps 2020, le recours de la téléconsultation s’est aujourd’hui stabilisé : selon l’assurance maladie, les trois quarts des médecins y participent, pour un total d’environ 1 million de téléconsultations organisées par mois, représentant 5% de l’ensemble des consultations.